Thursday, June 20, 2019

 

2_avec_333_pixels_cle29499a-0892a Le ROSO s’oppose au projet de ZAC sur les communes de Belle Eglise et Chambly.

En déposant ses remarques et son avis défavorable lors de la permanence du commissaire enquêteur ce samedi matin à Belle Eglise, le ROSO a officialisé son opposition au projet de mise en compatibilité des plans locaux d’urbanisme de Belle Eglise et de Chambly. En effet ce projet et un non-sens en termes d’aménagement du territoire pour la communauté de communes Thelloise.

Le SCOT de la communauté de communes approuvé en 2006 et actuellement en révision. Si ce projet figurait au SCOT en 2006, treize ans après, les enjeux et l’évolution du territoire sont complètement différents. En effet, la croissance de notre pays est de l’ordre de 1%, la consommation des terres agricoles a été jugé excessive et la perte de biodiversité est devenue un enjeu majeur de notre société.

Aussi il est plus que surprenant, qu’avant que la révision du SCOT soit validée (courant 2019) en confirmant ou infirmant le maintien de cette zone, ce projet sorte dès maintenant. Par ailleurs, les travaux en cours sur le SCOT s’attachent maintenant à regarder la réhabilitation des friches industrielles et surtout les projets et offres concurrentes sur les territoires voisins (CC Sablons, CC du Haut Val d’Oise.). Il ne peut y avoir d’approche cohérente du territoire que par une approche inter-scot, région. En effet le territoire des communes de Chambly et Belle Eglise sont intimement liés à ceux des communes du Val d’Oise toutes proches.

Bien que largement inspiré du Greenwashing, ce projet est totalement incohérent en termes d’aménagement du territoire. En effet il est situé en pleine zone agricole et totalement éloigné des coupures urbaines ou des zones d’activités existantes. A ce titre, ce projet est :

–        Non relié au réseau de transport en commun

–        Déconnecté de l’approche de densification des zones d’activités existantes

–        Déconnecté des réseaux d’énergie

–        Déconnecté des réseaux d’assainissement

–        Déconnecté des zones d’habitat.

Nous constatons  que l’évaluation environnementale est totalement insuffisante. Tous ces points ont été mentionnés dans l’avis de la MRAE. Nous ajoutons cependant que la zone non cultivée est tout à  fait intéressante d’un point de vue de la faune et de la flore. Une partie est une zone humide et la fin de l’extraction de cette ancienne carrière a permis la reconquête du milieu naturel. Cette zone située entre plusieurs zones boisées est un réservoir naturel et une zone de repos pour plusieurs espèces .Elle représente également une zone au cœur de corridor écologique.

Dans ce dossier, le ROSO a demandé ce matin au commissaire enquêteur une prolongation de 15 jours de l’enquête publique. Le ROSO a par ailleurs, hier vendredi, demandé au directeur départementale des territoires la saisine de la commission Départementale de conservation des espaces naturels agricoles et forestiers ( CDPENAF).

 

Comments are closed.

Articles Populaires

    Sorry. No data so far.

Designed by website templates