Monday, November 20, 2017

Communiqué de presse n°2/2012

Posté par admin Le 15 mars 2012

Communiqué de presse N°2/2012 du ROSO : Le ROSO annonce la création du STVDO : Syndicat de Traitement et Valorisation des Déchets de l’Oise

Dans le cadre de l’intérêt général des habitants de l’Oise, le ROSO rappelle qu’il est favorable à la création d’un syndicat unique de traitement et de valorisation des déchets de l’Oise. La situation actuelle avec les deux syndicats SMVO et SYMOVE est dépassée et ne correspond pas à l’intérêt général.

Le traitement et la valorisation des déchets dans l’Oise doit dépasser les clivages politique et lutte de territoire. Au cours de l’année 2011, nous avons eu l’occasion d’assister à la triste fin du projet de plan départemental déchets porté par le Conseil Général et attaqué par le préfet de l’Oise au tribunal administratif.

N’oublions pas que tout cela a nécessité la mobilisation de fonds publics (impôts des Isariens) pour payer les études et les projets. Et aujourd’hui où en est-on ? Dans une impasse ?

Pour le ROSO, ce débat appartient aux citoyens du département. Aussi, le ROSO va solliciter Monsieur le Préfet pour lui demander la création d’un groupe de travail regroupant les présidents des communautés de communes, le département, les services de l’état, le monde associatif, les citoyens afin d’aller vers la création du STVDO. Le ROSO proposera d’en assurer la présidence par intérim jusqu’à la création officielle du syndicat. Ce travail doit être conduit avec la plus large concertation des acteurs et des citoyens en reprenant les études déjà réalisées.

Quels bénéfices attendus pour les habitants du département :

  • Une mutualisation des moyens de traitement, de valorisation et d’élimination
  • La mise en œuvre d’un projet commun au niveau du département : à quoi sert le projet de centre de valorisation énergétique du Symove ?
  • Une réduction des couts de fonctionnement
  • Une gouvernance simplifiée et plus restreinte
  • L’arrêt de la multiplication des projets de stockage au détriment de l’environnement
  • Une réduction de la facture par habitant
  • Une cohérence économique et environnementale
  • La prise en compte des déchets de bâtiments dans le projet

Le ROSO souhaite la création de ce syndicat unique avant la poursuite du projet du Symove.

Nota : le STVDO est un projet cohérent demandé par le ROSO aux élus responsables et aux autorités administratives du département.

Comments are closed.

Articles Populaires

    Sorry. No data so far.

Designed by website templates