Monday, November 20, 2017

Communiqué de presse n°11/2011

Posté par admin Le 6 octobre 2011

Communiqué de presse N°11/ 2011 du ROSO : Commission consultative de l’environnement de l’aéroport de Beauvais du 6 octobre : un déni de démocratie et de concertation !

Par courrier en date du 17 septembre dernier, les associations membres de la commission consultative de l’environnement dont le ROSO ont adressé un courrier à Monsieur Nicolas Desforges, préfet de l’Oise, lui demandant de bien vouloir inscrire à l’ordre du jour de la CCE du 6 octobre prochain, le vote sur le plafonnement des mouvements de l’aéroport.

Face à cette demande, le préfet a accepté un exposé des associations mais relayé en fin de séance en questions diverses et après le vote du Plan d’exposition au bruit (PEB). Les arguments exposés auraient pu faire réfléchir et engager un juste débat.

Il est clair qu’en ne souhaitant pas un vote sur le plafonnement des mouvements avant celui du PEB, les citoyens sont pris en otages de décisions unilatérales de l’exploitant et du gestionnaire de l’aéroport appuyé par la DGAC.

Mais la démocratie a été tuée par le vote du PEB par 14 voix pour et 10 contre. En effet si les associations ont voté à l’unanimité contre (8 voix), nous pouvions attendre la majorité « contre » venant du collège des élus représentant 8 voix. Seules 2 voix contre se sont ajoutées aux associations.

Rappelons que les communes de Fouquerolles, Fouquenies, Laversines, Troissereux, Nivillers, d’Herchies, Bonlier viennent de rendre un avis défavorable au projet de PEB présenté. Sept autres communes n’ont pas réussi à rendre de délibération dans les délais dont la Communauté d’agglomération de Beauvais. Alors que la majorité des communes est contre le projet de PEB, le collège des élus présents à massivement apporté son soutien à ce projet.

Le ROSO ne peut que regretter le vote des représentants des collectivités présents à la CCE, qui apporte un désaveu cinglant aux communes ayant majoritairement votées contre au sein de leur conseil. Mais à quoi servira donc le vote en conseil communautaire de la CAB de Beauvais prévu le 14 octobre prochain sur le projet de PEB puisque la décision a été déjà votée avec le concours des élus présents ?

Les citoyens des communes concernées et leurs représentants ayant votés contre le PEB apprécieront la représentativité de leur vote au sein de la CCE et de l’agglomération de Beauvais.

Le ROSO et le collège des associations restent à leurs côtés dans ce combat pour obtenir le droit à un monde sans nuisances supplémentaires et en respectant une juste activité économique.

Comments are closed.

Articles Populaires

    Sorry. No data so far.

Designed by website templates