Monday, May 27, 2019

 

 

Réunis ce matin à l’initiative de la direction départementale des territoires pour examiner le projet d’arrêté cadre réglementant les usages de l’eau face à la sécheresse continue, la réunion s’est tenue sans les agriculteurs ayant décidés de pratiquer la chaise vide. En effet dans le projet d’arrêté, pour la première fois et face à l’urgence vis-à-vis de la diminution dramatique continue  de  la ressource en eau, il était envisagé de règlementer les volumes d’eau entre les différents utilisateurs (usagers, industriels, agriculteurs). Alors que nos voisins (Somme, Nord..) ont déjà pris de telles mesures dernièrement, l’état va-t-il reculer dans l’Oise face aux irrigants ? La réunion du comité prévue mardi 30 avril aura-t-elle lieu ? La guerre de l’eau semble déclarée par les agriculteurs. Le ROSO regrette cette position des agriculteurs alors que tous les indicateurs convergent vers une gestion de l’eau rendue nécessaire par les volumes à répartir. En effet le ROSO souhaite que les agriculteurs reviennent travailler dans un esprit consensuel et en présentant les données sur les types de culture irriguées, volumes prélevés et possibilité d’économiser l’eau avec le bon sens « paysan ». Cet enjeu citoyen doit tous nous mobiliser sans ultimatum quel qui soit. Cette position de la chambre d’agriculture n’est pas acceptable.

 

Articles Populaires

    Sorry. No data so far.

Designed by website templates