L’année 2019 s’achève et le ROSO n’a pas ménagé ses efforts pour poursuivre son but de contribuer à la sauvegarde de l’environnement, de la biodiversité et de la santé de tous les êtres vivants.

Le ROSO mène son action dans le seul département de l’Oise, mais sa tâche paraît immense et sans fin. Notre département possède de nombreuses zones naturelles, des sites historiques remarquables mais se trouve proche de la plus grande zone économique de France : la Région Île-de-France.

Nous nous trouvons confrontés à tous les paradoxes économiques actuels dans lesquels la croissance ne se trouve plus être le seul facteur pris en compte par nos concitoyens. Or l’économie et la production de richesses restent au cœur des décisions qui concernent l’aménagement du territoire et des décisions publiques. Le bouleversement du modèle agricole productiviste et sa transformation – lente mais inéluctable – seront demain, sans doute, les plus forts alliés de la cause environnementale.

Nous devrions nous enrichir de la concertation mais le plus souvent, elle se résume à un acte obligatoire qui n’emporte pas l’adhésion du décideur.

Par son indépendance, ses compétences et ses passionnés, le ROSO se renforce chaque jour comme un acteur incontournable du débat public mais aussi du respect des réglementations. Il puise sa force dans ses adhérents et l’écho médiatique dont il attire l’attention.

Au nom du conseil d’administration, nous vous souhaitons une très bonne année 2020.

Didier Malé – Président

Fermer le menu