2822735_34ac8986-c263-11e2-b907-001517810e22_545x341
Compiègne, novembre 2012. Les jeunes agriculteurs de l’Oise ont labouré un terrain appartenant à l’ARC, pour dénoncer la consommation excessive du foncier. (LP/C.B.)

Compiégnois. Des écologistes leur apportent leur soutien

Le ROSO (Regroupement des Organismes de Sauvegarde de l’Oise), association agréée au titre de la protection de l’environnement, a décidé d’apporter son soutien aux agriculteurs de l’agglomération de la région de Compiègne (ARC). Ces derniers ont déposé un recours au tribunal administratif contre la délibération d’approbation du Scot  (Schéma de cohérence territoriale) de l’ARC, notamment pour consommation excessive d’espaces agricoles et étalement urbain.

L’ARC, dans son Scot approuvé en décembre dernier, prévoit la réquisition de 358 ha de terres agricoles pour y construire des logements. 3la surface agricole n’est que que de 3200 ha et les 358 ha de consommation planifiée en représentent plus de 10%. A ce rythme, une mise en péril et une disparition de l’activité et inéluctable, souligne le ROSO. On surestime les besoins. Cela est dû à l’absence délibérée de réelle démarche InterScot qui permettrait d’appliquer les dispositions du Grenelle.”

Le Parisien – 22 mai 2013