Monday, November 20, 2017

Communiqué de presse N°14/2015

Posté par admin Le 2 décembre 2015

a13252_QAEJ252
Dans le cadre du recours exercé par le ROSO et d’autres associations contre le PLU de la commune d’Ormoy-Villers le tribunal administratif d’Amiens a fait droit à notre demande en annulant le Plan local d’urbanisme de cette commune.
Fortement et farouchement opposé à un projet de décharge dans le Bois du Roi, le ROSO a attaqué les PLU des communes de Peroy les Gombries et Ormoy-Villers.
Dans son délibéré rendu public le 18 novembre dernier, le tribunal administratif d’Amiens appui son jugement sur : « le projet implique nécessairement d’abattre, pour sa réalisation 180 chênes matures ; que, quand bien même cet abattage ne correspond qu’à 1% de la proportion présente de ces arbres sur l’ensemble du bois du Roi, celui-ci porte atteinte à la préservation des sols forestiers existants et , pour ce motif , est incompatible avec le classement en zone naturelle, pour ces motifs écologiques , des secteurs créés spécifiquement pour sa réalisation ».
Il est clair que le tribunal prend enfin en compte nos arguments de la richesse de cette zone naturelle située à proximité de deux zones d’intérêt faunistiques et floristiques et d’une zone d’intérêt communautaire pour les Oiseaux.
Nous rappelons aussi que dans ce dossier une action du ROSO auprès du tribunal administratif de Lille est toujours en cours pour faire valoir notre demande de radiation du commissaire enquêteur ayant été nommé sur cette enquête publique.
Il est clair que la commune d’Ormoy-Villers ne fera pas appel de ce jugement puisque maintenant totalement opposée à ce projet (changement des élus lors des dernières élections).
Alors que le SCRE va rester dans les cartons pour l’instant, le ROSO continuera sans faillir à défendre notre bien commun, la biodiversité.

Comments are closed.

Articles Populaires

    Sorry. No data so far.

Designed by website templates