Sunday, September 24, 2017

Présentation

Posté par admin Le 7 octobre 2010

Historique

Le préfet Lalanne réunit en janvier 1975 les associations intéressées à la protection du cadre de vie dans le département de l’Oise. Les associations décident de se regrouper.

Après plusieurs réunions de concertation, les statuts sont adoptés, le conseil et le bureau constitués et la déclaration du ROSO est déposée en préfecture de l’Oise le 16 décembre 1975, et publiée au journal officiel du 22 janvier 1976.

Ouvert à tous les organismes de l’Oise concernés par la défense et l’amélioration de la qualité de vie et de l’environnement, le ROSO n’entend ni absorber les associations, ni se substituer à leurs libres initiatives, mais les supporter, voir jusqu’aux contentieux juridiques.

Il est essentiellement une structure de dialogue et de concertation :

  • entre les associations elles-mêmes, provoquant la mise en commun de réflexions, compétences, expériences, propositions..
  • avec les pouvoirs publics, et organismes publics, en prenant part à toutes actions susceptibles de préserver ou d’améliorer l’environnement et le cadre de vie et de favoriser le développement durable.

Buts du ROSO

Les buts essentiels du ROSO sont :

  • rassembler et coordonner les organismes qui, chacun dans leur domaine, sont concernés par la protection de l’environnement ;
  • contribuer à définir les objectifs et les moyens d’une politique départementale de l’environnement et de la qualité de la vie en conciliation avec les nécessités économiques et sociales ;
  • élaborer, animer, favoriser les actions tendant à ces objectifs ;
  • être le porte-parole de ses associations en vue, notamment, d’assurer leur défense et d’assumer leur représentation au sein des organismes départementaux, régionaux et nationaux ainsi que devant les tribunaux ;
  • travailler en liaison avec les pouvoirs publics et organismes privés.

Membres du ROSO

Les membres actifs du ROSO sont des personnes morales, à l’exclusion des personnes physiques qui peuvent être des membres coopérants ou membres d’honneur. Les membres du ROSO gardent toute liberté d’action pour la poursuite de leurs objectifs propres, mais ne peuvent engager le ROSO ou se prévaloir de lui sans son accord.

Les membres actifs sont essentiellement des associations de défense de l’environnement exerçant leur objet dans le département de l’Oise.

Son effectif varie autour de 75 associations.

Activités du ROSO

Grâce à son expérience trentenaire, le ROSO est devenu un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics et des collectivités territoriales en matière d’urbanisme et d’environnement dans le département. Le ROSO envoie des représentants à la soixantaine des commissions départementales et régionales chargées de la concertation et de la mise en oeuvre des dispositions légales et réglementaires tant pour l’environnement que l’urbanisme dans le département et la région.

Tous les ans le ROSO organise une réunion d’information avec ses adhérents, où il convie l’ensemble des services publics pour débattre sur les sujets environnementaux importants du département, voire de la région.

Cette réunion s’est toujours tenue dans un esprit serein et constructif avec les représentants des services : Préfecture (bureau de l’environnement), DIREN, DRIRE, DDE, DDASS, DDAF, ONF, ADEME, PNR…

Les représentants mandatés par le ROSO, consultent les dossiers d’enquête publique et font état de leurs remarques pertinentes, sur la protection de l’environnement.

Si nécessaire et en dernier recours, le ROSO engage les procédures nécessaires auprès des tribunaux dans le cadre de sa mission de défense de l’environnement. Ces trois dernières années le ROSO a engagé plusieurs procédures auprès du tribunal administratif d’Amiens et a gagné la plupart de ses contentieux.

Fonctionnement du ROSO

L’assemblée générale annuelle approuve le rapport moral, les comptes, le montant de la cotisation, renouvelle le tiers des membres du conseil d’administration.

Le conseil d’administration, actuellement composé de 24 administrateurs, élit le président et les membres du bureau. Il se réunit quatre fois par an minimum sur la base d’un calendrier fixé en début d’année et prend les décisions importantes.

Le président assure la direction générale du ROSO et sa représentation à l’extérieur.

L’information aux membres est complétée par des réunions régulières d’information.

L’arrivée régulière de nouvelles associations au sein du ROSO permet un renouvellement de son conseil d’administration et assure la pérennité de son action départementale. La diversité professionnelle des membres élus permet au ROSO de participer de façon pertinente aux différentes commissions.

Pourquoi adhérer au ROSO

Collectivement il est plus facile de se faire entendre dans les enjeux environnementaux du département de l’Oise. Le ROSO est un porte-parole respecté et écouté des acteurs locaux ( administrations, collectivités….).

Les réunions entre adhérents du ROSO sont des lieux d’échanges et d’informations sur les grands problèmes de l’environnement de notre département.

Les trente ans d’expérience du ROSO lui permettent de conseiller utilement les associations sur l’interprétation et l’application des textes réglementaires, que sur l’opportunité et les moyens d’engager un contentieux contre un permis de construire ou une modification d’un plan local d’urbanisme.

Articles Populaires

    Sorry. No data so far.

Designed by website templates