Saturday, December 15, 2018

11954452231129624558jean_victor_balin_info_green.svg.med Le ROSO animera un atelier de la concertation le vendredi 30 novembre dans le cadre de la révision du SCOT de la Thelloise

Le ROSO a été invité par le Vice-président Pierre Desliens à piloter l’atelier de la concertation. Dans une série de plusieurs ateliers thématique, le ROSO a accepté avec plaisir la demande de piloter cet atelier. Déjà associé à la révision du SCOT en qualité de personne publique associée et invitée par la communauté de communes, le ROSO a pu apprécier la qualité du travail mené par les équipes de la communauté de communes. Avec un travail de très bonne précision, Sandra Denizart et son collègue Olivier Bodin mettent en œuvre une vraie analyse de terrain pour appréhender un diagnostic de territoire précis et fiable. Le choix de faire en interne, fait toute la différence avec le travail limité et partiel qu’un bureau d’étude aurait pu faire. Le ROSO animera cet atelier ou sont invités les élus et les associations du territoire avec le jeu de la concertation conçu par le ROSO. Déjà décliné sur les communes de Chambly et Noyon, ce sera une première pour le ROSO, à l’échelle d’une communauté de communes. Gageons que cette initiative montre l’exemple aux derniers récalcitrants de la vraie concertation !

Pollution PayelleLes pollueurs de la rivière Payelle s’expliqueront devant le tribunal de Compiègne le 5 mars l’année prochaine.

C’est l’aboutissement d’une longue procédure initiée par le ROSO suite à la plainte déposée en janvier 2016 pour pollution de la rivière Payelle qui aboutira devant le tribunal correctionnel en mars 2019. De la commune d’Estrées Saint Denis, de SAS Pharmatis, et de la société des eaux et de l’assainissement de l’Oise le tribunal pourra apprécier les responsabilités de chacun dans cette pollution chronique et importante pour la rivière Payelle. Le ROSO a fait de nombreux constats de terrains, étudié les analyses communiquées par la DTT pour pouvoir déposer sa plainte. Rappelons que ces atteintes à l’environnement par la station d’épuration de la commune d’Estrées Saint Denis a conduit à détruire toute vie aquatique dans la rivière et déposer des tonnes de boues à la source de la rivière. En dehors des condamnations et de reconnaissance de responsabilités des pollueurs, le ROSO souhaite obtenir la remise en état du milieu aquatique.

 

Articles Populaires

    Sorry. No data so far.

Designed by website templates