Sunday, September 24, 2017

On attend des élus une oreille attentive

Posté par admin Le 18 avril 2014

Le Rassemblement des organismes de sauvegarde de l’Oise fédère plus de 85 associations. Il est un partenaire incontournable pour les institutions.

Fédérer l’action de 85 associations de sauvegarde et de défense de l’environnement. Faire poids face aux administrations. Aider lors de démarches, en en dernier recours, devant le tribunal administratif. Le Rassemblement des organismes de sauvegarde de l’Oise (ROSO) a profité de son assemblée générale, qui se tenait samedi 5 avril dans la matinée, pour réaffirmer ses missions.

Didier Malé, le président du ROSO, appelle d’ailleurs ses adhérents à une attention particulière sur « l’impartialité » des personnes mandatées par le tribunal administratif lors des enquêtes publiques conduites avant l’approbation des documents, dont les Plans locaux d’urbanisme (PLU). « Sur ce point, je fais toute confiance au représentant du tribunal. Pour autant, nous devons, nous aussi, membres du ROSO ou simples citoyens, rester vigilants. »

L’association ne lâchera pas prise

Une vigilance qui peut avoir des conséquences sur la vie locale. Les récentes élections municipales l’ont prouvé (Courrier picard du 7 avril) : certains maires ont directement fait les frais de leur « obstination » et de leur « surdité » à l’égard des critiques de certaines associations. Sans les citer, Didier Malé fait notamment allusion à Patrick Floury, à Verberie ou Joël Mille à Ormoy-Villers.

Les nouveaux élus semblent accepter cette donne et Didier Malé note une véritable prise de conscience des problèmes d’environnement, de cadre de vie et de défense du patrimoine naturel, urbain, architectural et culturel. Reste que de nombreux dossiers sont encore en contentieux : cinq sont devant le tribunal correctionnel et une douzaine au tribunal administratif. Le ROSO l’a réaffirmé lors de cette assemblée générale : il ne lâchera pas prise devant les agressions commises sur ce patrimoine.

De notre correspondant Gérard Uyttersprot – Le Courrier Picard – 7 Avril 2014

Communiqué de presse N°3/2014

Posté par admin Le 5 avril 2014

Élections municipales: des résultats encourageants pour les combats du ROSO et de ses membres.

Les résultats des élections municipales dans certaines communes donnent de la force au ROSO et à ses membres pour poursuivre leur combat vis-à-vis de l’urbanisation démesurée, des atteintes à l’environnement, à la protection de la nature et au patrimoine. Dans les communes où les adhérents du ROSO mènent le combat face à une municipalité souvent autiste à leurs propositions, le ROSO relève, entre autre, avec satisfaction :

  • Le départ de Monsieur Floury de la commune de Verberie
  • Le départ de Monsieur Cokelaere de la commune de Ormoy-Villers
  • Le départ de Monsieur Navarro de la commune de Jaux
  • Le taux de 25% de votes blancs ou nuls (% des votants) sur la commune de Amblainville
  • Le taux de 26% de votes blancs ou nuls (% des votants) sur la commune de de Peroy-les-Gombries
  • Le taux de 22% de votes blancs ou nuls (% des votants) sur la commune de Mesnil-en-Thelle
  • Le deuxième tour sur la commune de Cinqueux.

Le ROSO fait confiance à liste de Ghislain Gilbert victorieuse sur la commune de Ormoy-Villers, pour entreprendre très rapidement la révision du PLU afin de bloquer définitivement le projet industriel dans le bois du Roi.

Articles Populaires

    Sorry. No data so far.

Designed by website templates